16/12/2016

Le « Nadalet » Qu’es aco ?

Les anciens villegailhencois, et de surcroît de souche occitane le connaissent et le reconnaissent aux environs de Noël par sa sonnerie des cloches.

Espérons que les nouveaux l’apprécieront, car il fait aussi partie de notre patrimoine local occitan.

NADALET,est un terme occitan que l’on pourrait traduire littéralement par « petit Noël » et diminutif de « NADAL » (Noël).

C’est une très ancienne tradition méridionale remontant au XVIème siècle qui consiste à sonner quotidiennement les cloches durant les jours précédent Noël.

Cette façon de sonner les cloches se pratiquait tous les soirs à la tombée de la nuit à partir du 13 décembre jusqu’à la veille de Noël, et chaque carillonneur sonnait en fonction du nombre de cloches qu’il avait à sa disposition.

Cette tradition encore vivante jusqu’au milieu du XXème siècle s’est peu à peu perdue et a presque disparue avec l’électrification des cloches qui à remplacé progressivement les carillonneurs.


Bien heureusement, à Villegailhenc et depuis toujours, chacun des carillonneurs du cru ,a eu à cœur de sonner en décembre, le « NADALET ». A ce jour, c’est Pierre Roger, un enfant du village, formé sur place au contact des anciens carillonneurs, qui officie et sonne les cloches à chacune des occasions religieuses et notamment notre « NADALET » qui retentit depuis le 13 décembre jusqu’à la veille de Noël ,donnant un air de fête à Villegailhenc, couplé avec les illuminations de fin d’année.

(notre carillon existe depuis 1883; il est électrifié depuis 1977 et comporte 15 cloches autrefois reliées avec,, du fil de fer..et qu’il fallait manœuvrer depuis le haut du clocher à l'aide d'un clavier rudimentaire).

Depuis1977 le clavier électrifié est accessible du bas, et c’est Pierre Roger qui y officie avec bonheur pour le plaisir de tous; charge qu’il ne demande qu’à partager..

A partir de 19H,pensez à écouter chanter nos cloches…Vous en serez ravis !

En pays d'OC,multitude de carillons sonnent à toutes volées,le soir,en ces veilles de NoëlIMG_7946.JPG

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

14/12/2016

Du rugby-fauteuil en la salle polyvalente

Vendredi16 décembre,à 18H30,l'équipe de rugby-fauteuil s'entraînera en la salle polyvalente.

Elle y recevra de superbes sac de sports des mains de Mr Alain Giniès vice président du conseil départemental et de Mme Françoise Navarro Estelle conseillère départementale.

Le lendemain,samedi 17 décembre,l'équipe partira à Biganos (Bordeaux) pour y disputer son premier match en élite 2.

22:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

05/12/2016

Les messes de décembre

Ci-après les jours,horaires et localités des messes de la paroisse St Roch en Cabardès:

-Samedi 10 à 17H Conques, Pennautier.
-Dimanche 11 à 10H30 Ste Eulalie, Villegly.
-Samedi 17 à 17H à Conques , Pennautier.
- Dimanche 18 à 10H30 à Caudebronde,Villegailhenc,Pezens.
-Samedi 24 nuit de NOËL à 18H30 à Cuxac,Villegailhenc Alzonne ,Conques.
                                           à 21H30 à Malves, Pennautier, Villardonnel.
-Dimanche 25 Jour de NOËL à 10H30à Montolieu, Saissac,Villemoustaussou,Pezens.
-Lundi 26 à10H30 Le Mas.
-Samedi 31 à 17H Conques (Notre Dame de la Gardie),Pennautier.
-Dimanche 01 Janvier à 10H30 à Malves, Saissac , Villemoustaussou.

21:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

26/11/2016

Bien choisir les vacances à vos enfants

Les vacances de Noël approchent à grands pas.

Voici en bref, ce que vous propose Aude sud vacances du samedi 17 décembre au lundi 02 janvier..

Séjours activités manuelles,pleine nature,tout schuss,sports mécaniques,activités sports équestre,équitation et cirque,multi-activités,activité 100% foot...

Se renseigner: http://www.audesud.com Tel:0468722735

Saviez-vous que le siège de « aude sud vacances » est situé à Villegailhenc « espace du château-poste »?

  Père noël tout schusspere-noel.jpg

21:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

26/10/2016

Remise de maillots de Rugby Fauteuil XIII Handisport !

Depuis 2 ans, la commune de Villegaihenc a ouvert les portes de sa salle polyvalente à la seule équipe de Rugby Fauteuil du Département.

Ce sport est pratiqué à la fois par des non valides (paraplégiques et amputés) et par des valides, souvent issus d’autres sports collectifs.

L’équipe des « Chevaliers Cathares », sous la houlette de son entraîneur Sylvain Crismanovich ( par ailleurs entraîneur de l’équipe de France) a fini brillamment Vice-Championne de la Coupe de France Développement en Mai 2016.

Cette première Coupe de France dans l’histoire du Rugby Fauteuil XIII a été accueillie pour la partie sportive sur les terrains de Villegailhenc et Pennautier et pour la partie festive à Carcassonne.

Il faut savoir qu’actuellement co-existent sur l’ensemble du territoire 25 équipes de Rugby Fauteuil, de Saint Omer à Bayonne et d’Oyonnax à Avignon , en passant par Vichy, Arcachon, Cahors ,Toulouse et bien sûr… les Dragons Catalans !

Les Chevaliers Cathares Handisport doivent cette année intégrer la future Elite 2 du XIII Fauteuil. Ils seront soutenus conjointement par l’ASC XIII. Ils doivent tout particulièrement ces résultats à 2 personnalités qui les ont soutenus depuis leur création.

En ce mardi 18 Octobre, 2 maillots aux couleurs de l’ASC et de Tous Ex Æquo Handisport leur ont été remis par une délégation Handisport .
Jean-Jacques Moureau, le « coach » de l’équipe a remis le premier à Michel Proust, maire de Villegaihenc pour son engagement très personnel et pour accueillir dans la commune cette équipe en devenir.

Les élus et le personnel de la commune, si souvent sollicités cette année et toujours présents, ont été associés à ces remerciements.
Alain Estalle, ancien rugbyman de La Redorte a remis le second à Dominique Barthas, gérant de l’entreprise CBTP 11, qui a permis par sa générosité et sa grande discrétion à faire vivre une équipe si « particulière ».
Renée-France Ouzelet trésorière et Patrick Athiel, président de « Tous Ex Æquo Handisport », mais aussi Christian Foucras président du Comité Handisport souhaitaient ainsi depuis longtemps témoigner de leur reconnaissance par ce simple geste.

 L'ensemble des participants à cette cérémonie de remise de maillots et à gauche,Pierre Athiel,cheville ouvrière.IMG_7853.JPGIMG_7846.JPGIMG_7849.JPG

12:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

21/10/2016

Disparition

C’est avec tristesse et émotion que nous avons appris le décès de Louis Panouillé.  

Ses obsèques civiles ont eu lieu le 23 septembre dernier à Gérardmer (88).
Né en 1920,il a vécu son enfance et sa jeunesse à Villegailhenc . Fils de Panouillé Maurice, victime de la 1ère guerre mondiale, pupille de la nation, il a fait de brillantes études à l’école supérieure de Limoux, aujourd’hui lycée J.Ruffié.PHOTO DOUBLE PANOUILLE.jpg

Il devient directeur d’école à Gafsa en Tunisie. Epris de liberté et de justice, il s’engage dans les Forces Françaises libres et participe au débarquement de Provence le 15 août 1944.

A l’issu de la guerre, il repart en Tunisie avec son épouse elle même institutrice.

L’indépendance tunisienne le ramènera à Gérardmer dans les Vosges où il sera jusqu’à sa retraite directeur de l’école de la Croisette.

Très réservé et cultivé il n’oubliera jamais le Villegailhenc de son enfance et y revenait fréquemment en famille. D’ailleurs en novembre 2015,il est venu y fêter les 90 ans de sa sœur Odette Chayla.

Bon pied, bon œil, il en avait profité pour visiter le village, la mairie, les écoles, le Raüs..

A tous ceux qui l’ont connu et à ses familles vosgiennes et villegailhencoise, nous présentons nos très sincères condoléances.

 

18:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

16/10/2016

Aimé Petit nous a quittés

Il a été longtemps, très longtemps, notre carillonneur attitré, sonnant matin, midi et soir l’angélus et les offices et événements heureux ou malheureux de notre village.

Pour ce faire, trois fois par jour, il « escaladait » les 83 marches d'un escalier pentu, souvent branlantes ,au mépris du mauvais temps, des toiles d’araignées, de l’obscurité parfois, pour accéder au clocher et à l’antique clavier du carillon pour faire « chanter » les cloches (le mot n’est pas trop fort pour qui savait écouter).

Modernisation oblige, le clavier mécanique, (auparavant en haut du clocher) a été électrifié , automatisé et descendu au rez-de-chaussée de l’église.

Consciencieusement, religieusement même, AIME aimait prendre le relais des automatismes lors des événements occasionnels locaux.

Corrélativement, la vieillesse, puis la maladie d’AIME ont pris le dessus. Le son des cloches, sans avoir complètement disparu, n’a pas eu la même résonance.

AIME s’est éteint et le « glas » a sonné pour lui…Lui, qui l’a maintes et maintes fois sonné pour les autres...depuis son clocher.

Bien heureusement, son « élève » PIERROT assure aujourd’hui sa relève.

Un grand merci AIME pour ta générosité, ta constance et ton altruisme ta vie durant ; pour ta naturelle modestie et ta gentillesse aussi.

Qu’il nous soit permis de présenter à SIMONE, son épouse, à ses enfants , petits enfants et à toute sa famille nos très sincères condoléances.

  Après l'électrification des cloches,AIME au clavierIMG_7839.JPG

 

16:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | | |